Le rejet du ticket de l’Union Sacrée de la Nation aux élections des membres du bureau définitif de l’Assemblée nationale de République Démocratique du Congo (RDC), continue à défrayer la chronique.

Réunis pour la circonstance dimanche 12 avril 2024, les députés nationaux de l’espace « Grande Orientale » (Ituri, Tshopo, Bas-Uélé, Haut-Uélé et Tshopo) ont jeté leur dévolu sur André Lite pour concourir à la deuxième vice-présidence de la représentation nationale.

Ancien ministre des Droits humains, André Lite a été élu député provincial et national dans le territoire de Wamba (Haut-Uélé). Avec le député national Ezéchiel Kambale, élu de Mambasa, il codirige le regroupement politique « Alternative Chrétienne pour le Congo » (A1).

À en croire le député national Ezéchiel Kambale, le dépôt de la candidature de M. Lite devra se faire dans l’après-midi de ce lundi 13 mai 2024.

En attendant que le présidium de l’Union Sacrée se prononce sur la fronde qui souffle dans ses rangs, quelques députés ambitieux nourrissent le désir de se porter candidat aux différents postes.

Andy Kambale Matuku

By Joel Konde

Joel Konde pour vous informé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *