LA VOIE: TOUTES LES ÉLECTIONS SONT MONNAYÉES ET INSTRUMENTALISÉES PAR FÉLIX TSHISEKEDI. POUR ÉLIRE UN SÉNATEUR, CHAQUE DÉPUTÉ NOMMÉ EXIGE ENTRE 30 ET 50.000$ USD TANDIS QUE POUR L’ÉLECTION DES GOUVERNEURS, LE PRIX DU DÉPUTÉ VARIE ENTRE 30 ET 100.000$ USD PAR ÉLECTEUR.

  • La foire électorale instituée par DENIS KADIMA se porte merveilleusement bien pour les grands électeurs (députés provinciaux). Des députés provinciaux viennent de passer une nuit blanche tellement ils sont sollicités pour porter la candidature idoine, celle qui pèse financièrement aux sénatoriales et à l’élection des gouverneurs.
  • ⁠Si au Haut Katanga, la mise est évaluée à 60.000$ USD par député, FIFI MASUKA elle, dépasserait les 100.000$ par électeur pour conserver son poste au #LUALABA.
  • ⁠Dans cet imbroglio, IL N’Y A PAS D’INTÉRÊT DU PEUPLE. Chaque député cherchant à récupérer ses fonds payés à #DENIS KADIMA pour mériter son siège.
  • ⁠Du côté des candidats gouverneurs de province, c’est un véritable combat de gladiateurs qui se mène entre eux. À Kinshasa, certains ont ouvert grandement leurs parkings pour offrir des jeeps dernières générations aux électeurs. ET @TSHISEKEDI SE MOQUE D’EUX !

« TSHISEKEDI DOIT PARTIR »

By Joel Konde

Joel Konde pour vous informé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *