1. Nous nous engageons à supprimer : ⁃ Les fonds politiques du Président ;
    ⁃ Le HCCT, le CESE, le HCDS.
  2. Nous nous engageons à démissionner : ⁃ De la présidence de notre parti ;
    ⁃ Du Conseil supérieur de la magistrature.
  3. Nous nous engageons à accorder une indépendance totale à tous les organismes de contrôle : ⁃ À détacher l’IGE de la tutelle de la Présidence de la République ;
    ⁃ À accorder à l’IGE, à l’OFNAC, à la CENTIF et à la Cour des comptes :
    • Le pouvoir de définir et de mettre en œuvre leur programme de manière autonome ;
    • Le pouvoir de saisir directement le procureur et le juge d’instruction.
  4. Nous nous engageons à instituer : ⁃ Des concours pour le recrutement des postes civils et militaires ;
    ⁃ Un appel à candidature pour les postes de Directeurs généraux.
  5. Nous nous engageons à protéger les femmes en : ⁃ Favorisant leur autonomie économique (accès au foncier, financement) ;
    ⁃ Portant le congé de maternité à 6 mois ;
    ⁃ Construisant des crèches.
  6. Nous nous engageons à : ⁃ Renégocier tous les contrats, conventions ou accords défavorables pour le Sénégal ;
    ⁃ Négocier un plan de sortie du FCA.
  7. Nous nous engageons à institutionnaliser les rapports entre l’État et la religion : ⁃ En assurant un financement transparent du culte ;
    ⁃ En créant une institution dédiée.
  8. Nous nous engageons à créer six (06) grands pôles régionaux dotés de : ⁃ Zones industrielles par domaine d’activité ;
    ⁃ Unités de recherche et de formation ;
    ⁃ Ranchs modernes équipés d’unités de transformation.
  9. Nous nous engageons à : ⁃ Promouvoir le bilinguisme en introduisant l’enseignement de l’anglais à l’école primaire ;
    ⁃ Remédier aux inégalités dans le système de rémunération ;
    ⁃ Lancer une concertation nationale sur l’intégration de l’enseignement religieux et la scolarisation dans nos langues nationales ;
    ⁃ Créer un ministère du numérique.
  10. Nous nous engageons à : ⁃ Développer un Plan de Résilience Climatique (PRC) pour une gestion efficace des risques de catastrophes.
    ⁃ Recenser et intégrer les enfants des rues dans des daaras modernes publics, avec apprentissage de métiers.
    ⁃ Introduire l’enseignement religieux au niveau du secondaire.
  11. Nous nous engageons à : ⁃ Allouer un pourcentage des marchés publics aux start-ups sénégalaises.
    ⁃ Allouer un pourcentage des marchés publics aux artisans.
    ⁃ Rendre obligatoire la participation des Sénégalais dans le capital des entreprises soumissionnant pour des marchés publics.

POUR UN SÉNÉGAL MEILLEUR!!!

By Joel Konde

Joel Konde pour vous informé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *