Denise DUSAUCHOY MUKENDI a tambouriné durant 5 ans “EZALI POUVOIR YA BISO BALUBA” ! Pouvoir sans pouvoir d’Angwalima Félix Tshilombo Tshintuntu l’Affabulocrate MUANA MBOKA YA MOYIBI YA MAPONAMI et sa bande des Mafieux Frappeurs, Fakwa, Faussaires, Checkuleurs, Fossoyeurs et Ballados.

Pauvre femme malgré ses missions de dollars depensés, la Belge Denise DUSAUCHOY MUKENDI s’est crue tout permis. Elle a injurié tous les grands ensembles tribaux du pays : “BA NGALA, BA KONGO, BA SWAHILI BO KANGAKA MINOKO NA BINO”.

Mieux, elle a cru bon de justifier le viol en cascade contre les femmes du Kivu. Le viol utilisé comme une arme de guerre par les agresseurs et occupants ougando-rwandais.

Denise DUSAUCHOY MUKENDI s’est dit Belge pourtant elle s’est présentée comme candidate députée nationale au Kasaï. Comment a-t-elle fait ?

La Fatshiste s’est-elle rendue compte trop tard que Mabundi Fatshi n’a aucun pouvoir. Il ne contrôle et dirige rien. Au lieu de se battre pour MAMA KONGO, Denise DUSAUCHOY MUKENDI est sombrée dans la célébration tribale des Kasaïens. Et que le premier tribal, tribaliste et tribalisé du pays: Angwalima Félix Tshilombo Tshintuntu l’Affabulocrate, MUANA MBOKA YA MOYIBI YA MAPONAMI est dans son propre couloir de protéger ses frères Kasaïens, pas tous les Kasaïens. Pour le fameux Mukwantombolo, les Kasaïens de Kananga sont des pseudos-Kasaïens.

Le régime tyrannique de Mabundi Fatshi n’est autre que de la Haute Trahison de Tribalisation outrancière. Angwalima Félix Tshilombo Tshintuntu l’Affabulocrate MUANA MBOKA YA MOYIBI YA MAPONAMI a volé le pouvoir de souveraineté du peuple Kongo, pour son enrichissement personnel et celui de sa famille. Les Kasaïens peuvent aller dormir. Tous les Kasaïens ne sont pas bénéficiaires de ce régime tyrannique hautement tribalisé des “Wewa” qui sont interdits de circuler à la commune de la Gombe, devenue par les étrangers qui y habitent la République de la Gombe, “Force de progrès” constituée des racquetteurs, brigands, asociaux qui font la loi au sein de la population.

Enfarinée, déchantée, Tshintuntutisée, Denise DUSAUCHOY MUKENDI compte quitter le Kongo d’Albert Kalonji Mulopwe, le sécessionniste de l’état autonome du Sud-Kasaï pour la Belgique. Quelqu’un a dit à haute et intelligible voix, pas une larme pour la tribale, tribaliste, tribalisée, Tribalo-fanatique et Anti-Kongo: Denise DUSAUCHOY MUKENDI.

Le Kongo est et restera un et indivisible !

Freddy Mulongo Mukena
Réveil FM International

By Joel Konde

Joel Konde pour vous informé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *