L’ÉJECTION DU FILS MATEMBO EST LE RÉSULTAT D’UN PROCESSUS CAPHARNAÜM QUI ÉTAIT TOUT SAUF DÉMOCRATIQUE.

  • L’orgueilleux ÂGÉE MATEMBO, Questeur de la CENI vient de subir un coup de fouet politique de la part de ses complices de la Cour Constitutionnelle. Ayant bombardé son fils biologique de même identité que lui sur les listes d’élus provisoires, faisant de son garnement un membre du Bureau d’âge, ce Katangais applaudisseur de TSHISEKEDI s’est permis plusieurs bizarreries politiques condamnables. Même au sein de la communauté Katangaise, il avait fini par désarticuler toute familiarité et toute cohésion fraternelle.
  • ⁠ÂGÉE MATEMBO s’est précocement enivré de billets de banque au point de se porter au sommet des discours. Ignorant que TSHISEKEDI était roublard comme lui, il a cru aveuglément à bétonie jusqu’à se casser la gueule.
  • ⁠Sauf que la fameuse Cour Constitutionnelle corrompue a, elle aussi, nommé ses députés en tenant compte des listes préalablement établies par Maman MARTHE.

« NOUS NE COMBATTONS PAS L’UDPS MAIS NOUS SOMMES OPPOSÉS À SON BANDITISME POLITIQUE ».

By Joel Konde

Joel Konde pour vous informé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *