“Pendant le 1er mandat de FÉLIX TSHISEKEDI, la RDC a fait des efforts très appréciables pour la mobilisation des recettes publiques mais elle a beaucoup perdu sur la qualité de la dépense publique, critère clé pour impulser un vrai développement. Actuellement, les efforts doivent être menés pour accroître davantage la mobilisation des ressources par des réformes fiscales qui ont manqué mais beaucoup plus pour améliorer sensiblement la qualité de la dépense publique qui fait grièvement défaut avec l’exécution des dépenses inutiles, sans impact sur la qualité de la vie collective” Florimond Muteba, PCA/ODEP.

By Joel Konde

Joel Konde pour vous informé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *