DEUX GÉNÉRAUX SWAHILIPHONES ONT ÉTÉ EMBARQUÉS BRUTALEMENT. LES FRÈRES DE TSHISEKEDI CONSIDÈRENT TOUS LES RESSORTISSANTS DU NORD-KIVU COMME DES TRAÎTRES ALORS QUE CES DERNIERS SONT LES PREMIERS RÉSISTANTS NATIONALISTES.

PLUSIEURS WAZALENDO NYANGA, HUNDE ET TEMBO ONT ÉGALEMENT ÉTÉ KIDNAPPÉS ET TRANSFÉRÉS À KINSHASA SANS AUCUNE INDICE PALPABLE DE CULPABILITÉ. L’ÉCHEC MILITAIRE DE TSHISEKEDI RISQUE DE DIVISER DAVANTAGE LE PEUPLE CONGOLAIS.

  • La chasse à l’homme se porte bien dans la ville de Goma. Des ressortissants Kasaiens massivement nommés dans les services de sécurité, de police et des forces armées ciblent gratuitement des congolais du Nord-Kivu afin de justifier leurs primes faramineuses auprès de TSHISEKEDI.
  • ⁠Les dernières dénonciations jalouses ont ciblé des officiers généraux, des officiers supérieurs et des commandants ressortissants du Kivu et du Katanga. Cette campagne de stigmatisation n’épargne pas les fils civils de la province du Nord-Kivu, cas des Hunde, Tembo, Hutu, Tutsi, Nande et Nyanga.
  • ⁠Les jeunes patriotes wazalendu des communautés Hunde, Nyanga et Tembo du Nord-Kivu se disent préoccupés par la stratégie de découragement à travers les menaces et arrestations dont sont l’objet leurs membres.
  • ⁠Ils exigent la libération sans condition de tous leurs frères arrêtés arbitrairement par les services de sécurité à Goma, Kinshasa, Saké, Bweremana et partout ailleurs.
  • ⁠TSHISEKEDI a également arrêté les Général Major Charles Akili MUHINDO Mundos et le Général de Brigade Dieudonné MUHIMA Batechi des Fardc.

By Joel Konde

Joel Konde pour vous informé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *