Oreiller dans la chambre à coucher de Félix Tshilombo Tshintuntu l’Affabulocrate, au service de Paul Kagamé, Hitler Noir africain, bourreau du peuple Kongo, pillard et receleur des ressources du KONGO, Denise Nyakeru, l’espionne patentée sort des larmes de crocodile pour enfariner le peuple Kongo sur l’Est du pays.

En effet, un culte pour la paix a été organisé mercredi, 14 février 2024 pour le Nord-kivu à l’Est du Kongo, par Liliane Bemba, portugaise, épouse de Jean-Pierre Bemba, le fameux vice -ministre de la Défense nationale, ventriote ventripotent et incapable de courir 100 m sans s’essouffler, qui veut devenir Premier ministre au Kongo, grâce à l’immunité continuer à vivre de l’impunité pour ne pas répondre de ses crimes contre l’humanité au Kongo.

Comme si cela ne suffisait pas Denise Nyakeru Tshilombo a pris part à cette messe noire.

Son discours est incohérent : “Tenons-nous main dans la main, ne nous fatiguons pas même si nous ne voyons pas la victoire. Persévérons dans la prière comme il est dit dans le livre de Jérémie 29, verset 7: recherchez le bien de la ville où je vous ai menés en captivité, et priez l’Éternel en sa faveur, parce que votre bonheur dépend du sien. Nous devons nous battre pour notre pays. Même si les ennemis parvenaient à occuper l’est du pays, nos enfants et nos petits-fils le récupéreront”, a déclaré Denise Nyakeru Tshilombo Tshintuntu. Un discours de démobilisation pour le peuple Kongo.

Israël soutient son compagnon Félix Tshilombo Tshintuntu l’Affabulocrate qui l’a marié en janvier 2019, la veille du voyage officiel pour la Namibie. Les Palestiniens ont perdu leurs terres depuis 75 ans et n’arrivent pas à les récupérer.

Cette bonne femme, Denise Nyakeru Tshilombo n’a jamais été infirmière, l’ancienne laveuse des personnes âgées dans des maisons de retraites à Bruxelles joue à la démobilisation de nos troupes armées.

En Belgique, la toilette est un des critères à partir desquels les institutions médicosociales mesurent la dépendance de la personne âgée (« la personne peut se lever, se laver, s’habiller, se coucher – seule ou avec une aide »). Cette catégorisation a contribué à rabattre la toilette sur des considérations fonctionnelles (la personne peut-elle tenir à son domicile ?) et économiques (avec quel volume d’aide nécessaire ?) qui euphémisent la charge sociale.

Car la toilette n’est pas une « aide aux soins corporels » comme les autres. Elle implique des parties du corps qui ne peuvent être regardées, encore moins touchées, de façon indifférenciée tant les valeurs d’intimité et de pudeur qui leur sont assignées sont circonstanciées.

Laver le dos, le torse, les membres, les pieds, les parties génitales, habiller de sous-vêtements ou de vêtements, coiffer, masser, couper les cheveux ou les ongles, manipuler des fluides corporels et les excreta ne relèvent pas du même engagement symbolique, sensoriel et matériel, ni pour le soigné ni pour le soignant. Et le sens de ces touches varie également selon le genre, les générations, les expériences et le type de rapport social dans lequel elles s’inscrivent.

Denise Nyakeru Tshilombo Tshintuntu devrait retourner s’occuper des toilettes pour les personnes âgées en Belgique, plutôt que de démobiliser nos forces armées.

Parler de la récupération de nos terres, c’est annoncer déjà la prise de Goma par Hitler Noir africain, Paul Kagamé le Führer de Kigali et son armée d’occupation du M23.

Or aucun KM2, aucun territoire, aucun sable de MAMA KONGO ne doit partir. Comment une fameuse femme de Mukwantombolo, commandant suprême des armées peut-elle s’exprimer en espionne de Paul Kagamé, le dictateur du Rwanda ?

Gisèle Mpela a été chassée du Kongo par Denise Nyakeru Tshilombo. Cette femme rwandaise n’a jamais présenté son pardon pour son agressivité envers la Maman du Kongo.

Le peuple Kongo est endormi par des prières alambiquées. Dieu a tout donné à MAMA KONGO, au peuple Kongo de savoir défendre et protéger ce qui leur est dû : la terre de leurs ancêtres.

Freddy Mulongo Mukena
Réveil FM International

By Joel Konde

Joel Konde pour vous informé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *