Ce programme, dont est porteur le ministre de l’aménagement du territoire, Guy Loando Mboyo est intitulé comme suit :”Programme Institutionnel d’Appui à la relance de l’Economie Rurale à travers les Provinces de la République Démocratique du Congo, PIREP”.

Le PIREP, est une œuvre produite au départ, par le Groupe d’Actions BMFR-SARL, avant que celui-ci ne devienne en effet un véritable projet de gouvernement placé sous la conduite de Guy Loando.

Le ministre de l’aménagement du territoire a été choisi par BMFR-SARL en vue de porter le PIREP auprès des instances de la République notamment auprès du gouvernement central et de l’Assemblée nationale.

C’est dans ces entrefaites, que le BMFR-SARL, dans une de ses dernières correspondances adressée au ministre de l’aménagement du territoire, sollicite l’accompagnement de Guy Loando Mboyo et son implication pour la concrétisation de trois premiers projets du Programme Institutionnel d’Appui à la Relance de l’Economie Rurale à travers les Provinces de la RdC.

Il s’agit des projets conçus pour la Province du Kongo-Central à savoir :

  • Projet d’éclairage public des villes de Matadi, Boma et Moanda et le Pont de Inkisi ;
  • Projet de construction des infrastructures du Groupe d’Actions BMFR-SARL et d’utilité publique ;
  • Projet d’intensification agricole à travers les territoires du Kongo-Central.

PIREP est un vaste et riche programme très bien chiffrés et s’étend sur 13 Provinces au total, pour un exercice de 10 ans.

Les provinces concernées sont celles du Kongo-Central, Kinshasa, Kwango, Kwilu, Kasaï, Kasaï-Central, Kasaï-Oriental, Sankuru, Maniema, Sud-Kivu, Katanga, Lualaba et Tshopo.

Le PIREP prend en compte les 5 domaines d’intervention ci-dessous : l’électrification rurale, périurbain et urbain par le système de l’énergie renouvelable ; l’appui à l’intensification de l’agriculture ; évacuation des produits agricoles vers les grands centres ; de consommation entendu le transport ; la construction des infrastructures de base et logements sociaux ainsi que l’implication, facilitation, fonctionnement et autres charges du PIREP.

Enfin, le budget prévisionnel destiné aux provinces concernées et pour le fonctionnement pendant les 10 ans est ainsi reparti comme suit : Kongo-Central, pour 10 territoires 500 millions de dollars à raison de 50 millions par territoire ; Kinshasa pour 24 Communes 1.200.000 dollars ; Kwango pour 5 territoires 250 millions de dollars ; Kwilu, Kasaï, Kasaï-Central, Kasaï-Oriental et Lualaba, les quatre, de même que la province de Kwango.

Quand aux provinces de Sankuru et Katanga, pour 6 territoires à chacune, 300 millions de dollars ; Maniema et Tshopo pour 7 territoires à chacune 350 millions et Sud-Kivu pour 8 territoires, 400 millions de dollars.

Tous comptes faits, le budget PIREP pour des 98 territoires à raison de 50 millions de dollars par territoire donne un total de 4.900.000.000 de dollars.

(Ci-dessous le tableau illustratif)

JOHN TSHINGOMBE LUKUSA

By Joel Konde

Joel Konde pour vous informé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *