Tout le monde se rappellera que pour le demantelement de l’URSS les Americains avaient utilisé l’ancien president Michael Gorbachev, un Soviétique de père et de mère.Ce scenario risque de se reproduire en RDC pendant le règne de Félix Tshisekedi qui a été reconnu d’une façon inattendue par l’administration americaine comme président élu à l’issu d’une élection chaôtique.D’ou la question que se passera t’il pendant les 5 années du deuxième mandat de Tshisekedi? L’avenir nous dira quoi et surtout que les Americains ne cachent plus leurs intentions de diviser la RDC.
Ce n’est plus un secret , l’ancien ambassadeur Americain à Kinshasa HERMAN COHEN a fait une declaration selon laquelle le Kivu appartient au Rwanda.Ironie du sort , aucune riposte jusque là des autorités de Kinshasa. Inconscience,irrésponsabilité, ignorance ou complicité?

Faisons comme Israel à Gaza et attaquons le Rwanda car nous en avons assez avec le M23.
Pour question de rappel ,la République Démocratique du Congo a été depuis longtemps le théâtre des scènes horribles et macabres organisées par de grandes puissances occidentales.Et tout le monde conviendrait avec nous que les pays occidentaux tels que les USA, la France , l’Angleterre et tant d’autres soutiennent directement ou indirectement le Rwanda de Paul Kagamé pour la destabilisation de la RDC car ils en tirent profit. Comment expliquer que tous ces pays malgré que le Rwanda n’a pas sur son sol le coltan ont laissé le champ libre au pays de Paul Kagamé pour vendre ce minerai sur le marché international sans aucune sanction. La RDC est victime du complot international pour sa balkanisation. C’est la raison pour laquelle l’occupation de Bunangana par le Rwanda ne dit rien aux occidentaux qui ont un plan caché contre la RDC.

D’ou les questions; pourquoi l’Angleterre par exemple cherche t’elle a emvoyé des milliers de demandeurs d’asile au Rwanda , un pays qui n’a pas assez d’espace pour les accueillir? Tous ces demandeurs d’asile ne finiront ils pas par être deplacés dans les territoires de la RDC occupés par Kagamé?
Pour cette raison, nous soutenons la position de la RDC à faire la guerre au Rwanda pour défendre la souveraineté de notre pays .Trop c’est trop , nous devons mêttre fin à cette histoire abominable qui a dominé la RDC pendant plusieurs décennies. Sans la connaissance de l’histoire , il sera impossible au peuple congolais de connaitre la vérité de la question congolaise.

Adam Hochschild dans son livre « Les Fantômes du Roi Leopold II, la terreur coloniale dans l’Etat Indépendant du Congo 1884-1908 », avait écrit ce qui suit « comme chacun de nous, à ma façon, à ma mesure j’ai le gout de l’histoire parce qu’elle donne matière à réflexion sur les autres et par conséquent sur soi-même et le temps que nous vivons. Ne dit-on pas qu’un peuple qui ne connait pas son histoire est un peuple mort.

La situation que traverse notre pays avec répétition de tueries en nombre de morts élevés ne doit laisser aucun congolais indifferent. Elle est semblable à celle qui s’était produite entre 1884- 1908 ou il y a eu plus de 10 millions de congolais tués. Mark Twain nota qu’à l’époque où il s’engagea dans le mouvement mondial contre l’esclavage au Congo, huit à dix millions de vies étaient tuées. Pourquoi le monde n’en parle pas à nos jours ? L’Etat Indépendant du Congo à l’époque était considéré comme la propriété privée du Roi Leopold II. Le caoutchouc et l’ivoire constituaient les produits de base qui faisaient la force de l’économie congolaise. Nos frères et sœurs avaient payé le prix de leurs âmes à cause de ces produits. Maltraités et humiliés ils étaient vendus comme des exclaves sous l’emprise de Roi Leopold II.

Ce dernier avait envoyé ses officiers avec des armes à feu et de munitions de guerre au Congo avec une mission spéciale de commêttre de crime contre les Congolais.
C’était le début des hôrreurs commis par les officiers belges dans notre pays. L’ancien ministre Britannique des Affaires étrangères de cette époque avait déclaré que » depuis au moins trente ans, aucun problème de politique extérieure n’a remué le pays avec une telle force et véhemence. Cette déclaration politique d’une haute personnalité britannique prouve à suffisance l’ampleur des hôrreurs qui furent commis au Congo. Ces crimes paraissent à nos yeux comme une grave violation des droits humains avec mission spéciale d’exterminer la population congolaise de l’époque. Pourquoi ce barbare, ce génocidaire du Roi Leopold II ne fut pas interpellé par la justice internationale ? Pourquoi la communauté internationale avait-elle oublié une de plus importantes boûcheries de l’histoire recente ? Ces massacres sont restés sous silence et personne n’en parle.

L’ampleur de l’esclavagisme avait chôqué beaucoup de pays du monde et plusieurs manifestations humanitaires furent organisées pour condamner les abus commis par les officiers belges au Congo. Aux USA, plus de 200 manifestations furent tenues contre l’esclavagisme au Congo. En Angleterre, il y avait plus de 300 manifestations.

Le nombre de morts ayant decimés notre pays au siècle passé était comparable à celui de l’holocauste. Le même scenario continue de nos jours et la communauté internationale n’en dit rien. Depuis 1996 jusqu’à ce jour, plus au moins 15 millions de congolais ont été tués dans cette guerre qui oppose le Congo aux pays occidentaux sous le parapluie du Rwanda de Paul Kagame. Qui ne connait pas que c’est Kagame qui avait armé l’AFDL avec l’appui des Forces Ugandaises , Burundaises et Ugandaises pour renverser le régime de Mobutu.

Ces forces étrangères avaient commis des tueries à grande échelle avec toutes les conséquences que nous déplorons aujourd’hui. C’était le début de la destabilisation et de l’insécurité à l’Est du Congo-Kinshasa. Le même scenario continue avec le mouvement M23 soutenu par le génocidaire Paul Kagame qui tue impitoyablement les Congolais à l’Est ? D’où proviennent les armes qu’utilisent le M 23 ? Pourquoi Congo-Kinshasa, pays agressé par ses voisins (Rwanda, Uganda , Burundi) n’est il pas soutenu par la communauté Internationale pour mêttre fin aux tueries à l’Est de la RDC? Pourquoi la communauté internationale malgré les efforts de congolais ne reconnait toujours pas le génocide congolais ? Pourquoi la communauté internationale n’arrive-t-elle pas à mettre en place un tribunal international pour les crimes commis sur le territoire congolais ? Pourquoi le rapport Mapping n’est-il pas toujours appliqué ? Voilà quelques questions qui peuvent éclairer les Congolais sur la face cachée de la communauté internationale.
L’erreur commise par Nze Laurent Kabila de se servir des forces étrangères Rwandaises, Burundaises et Ugandaises continue.

Felix Tshisekedi conscient que ce sont ces forces qui ont déstabilisé notre pays en créant l’insécurité se sert de ces mêmes forces pour venir aider les FARDC afin de ramener la paix à l’Est. La récente arrivée de troupes de la SADC est une erreur stratégique grave qui expose davantage les faiblesses des autorités congolaises. Avec la présence de ces forces étrangères sur notre territoire, l’histoire risque de se répéter comme il en était le cas avec l’AFDL de Nze Laurent Desire Kabila. Ce qui est important de retenir, ces forces de la SADC ne ramèneront jamais la paix au Congo-Kinshasa mais travailleront pour l’instabilité afin d’accomplir leur plan de la balkanisation.
Ignorer que toutes ces forces de la SADC en RDC ne voient que leurs intérêts serait naïf.

Pour cela, la solution à l’insécurité qui ronge notre pays est d’abord interne. D’où la nécessité de reformer notre armée, les services de sécurité, de renseignement afin d’assurer la souveraineté du territoire congolais.
Dans notre lettre ouverte adressée a plus de 600 Politiciens Britanniques en date du 30 Octobre 2008, nous avions soulevé ce problème et aucune réponse satisfaisante nous a été donnée. L’expérience que les Congolais ont de la domination blanche est celle d’une atrocité sévère et inhumaine. La guerre qui paralyse Congo -Kinshasa est un produit d’une machination occidentale qui se cache dernière le génocidaire Paul Kagame.

Il convient de signaler que cette guerre est une guerre de minerais ou chaque pays cherche avoir sa part. Les pays tels que La Grande Bretagne, les Etats Unis, l’Afrique du Sud…en connaissent grand-chose. Congolais que nous sommes, devons-nous accepter que nos frères et sœurs continuent à être tués à l’Est pour le coltan, l’or, le diamant et d’autres minerais ? Aussi longtemps que le Congo serait riche en minerais l’occident ne nous laissera pas libre. Pour cette raison nous congolais avons l’obligation de défendre notre souveraineté. Prenons conscience de notre exploitation systématique par les puissances étrangères et défendons-nous sans relâche.

Une révolution Congolaise à l’heure qu’il est, serait une bonne chose pour sauver les vies humaines au Congo. Après plus de 100 ans la communauté internationale veut reprendre les bêtises du Roi Leopold II au Congo. Trop, c’est trop. Sortons de la peur et défendons notre pays. Celle libération ne serait pas possible sans l’éveil de conscience d’un chacun de nous.
Soutenons nos vaillants hommes en uniforme qui sont au front pour défendre la nation .Il est temps de faire preuve du nationalisme. Que les salaires de tous ces hommes en cravate qui remplissent les salles du palais de la nation, du Sénat et de l’hôtel du conseil soient réduits à 50% pour investir aux efforts de guerre et soutenir nos militaires qui sont au front.
Il est temps de faire preuve du nationalisme en s’engageant totalement à cette guerre impérialiste avec détermination. Et nous insistons que faire la guerre au Rwanda pour reprendre la souveraineté nationale de notre pays et reprendre Bunangana demeure l’unique solution.

A PROPOS DE L’ AUTEUR.
Prof Docteur ROBERT KABEMBA MANGIDI est né à Kinshasa en République Démocratique du Congo .Diplomé de l’Institut Pédagogique de Selembao , il est docteur en Criminologie Appliquée et Justice Criminelle, detenteur d’une maitrise en Criminologie Appliquée de l’université Metropolitaine de Manchester, d’une maitrise en Sciences Politiques de l’ université de Wits – Afrique du Sud , d’une licence en histoire politique et d’un certificat d’aggregation de l’université de Lubumbashi, d’une licence en Psychologie Appliquée et d’un diplôme d’agregation de l’enseignement superieur de l’université de Bolton-Angleterre , d’un diplóme de hautes études supérieures en Sociologie du developpement de l’université de Wits- Afrique du Sud.

Dr ROBERT KABEMBA MANGIDI est aussi detenteur de plusieurs certificats d’Anglais( IELTS Université de Cambridge), Anglais Avancé( Université de Johannesburg ,Afrique du Sud), Certificats d’ investigation, de leadership et de management .
Ses champs de recherches sont la politique comparative , le processus électoral et fonctionnement des partis politiques ; la Discrimination , la Xenophobie, le tribalisme et racisme en Criminologie Appliquée;l’ histoire politique ancienne et contemporaine de l’Afrique en Histoire, la Globalisation et la Sociologie du developpement; la Psychologie cognitive et comportementale.
Courriel: poetkabemba@yahoo.fr .

By Joel Konde

Joel Konde pour vous informé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *