Le contenu de la vidéo ci-dessous nous révèle que le pasteur Roland DALO qui, il y a une semaine, vociférait au micro d’en avoir assez des voleurs autour du président s’avère être paradoxalement le leader de l’église qui a produit deux spécimens politiques tout particuliers en RDC :

  1. Dénis Lessie explique de quelle manière a été falsifiée l’identité de Corneille Nanga, fidèle du centre missionnaire de Philadelphie et qui avec l’aide des autres pasteurs des églises pentecôtistes, avait pu revêtir frauduleusement le statut d’évêque d’une église de réveil INEXISTANTE et IMAGINAIRE en vue d’obtenir son adoubement par Joseph Kabila à la présidence de la CENI.
  2. C’est donc ce président de la CENI qui, de sa propre bouche, avoue publiquement avoir craché en janvier 2019 sur le vote du peuple souverain aux fins de “nommer” frauduleusement à la magistrature suprême congolaise un autre fidèle de Roland DALO appelé Félix Tshisekedi à la place de celui qui avait obtenu les suffrages du peuple.
  3. Et la série de falsifications ne s’arrête point là. L’élection de Denis Kadima à la présidence du bureau de la CENI était le résultat direct d’une vaste machination des églises de réveil réunies, dont Roland DALO et les autres pasteurs qui ont animé la prière à la récente cérémonie d’investiture du 20 janvier 2024. Ce 17 octobre 2021 là en effet, ils avaient réussi à former une fausse majorité de huit contre deux pour isoler les églises protestante et catholique jusqu’au point de les défenestrer dans la formation du bureau.

En écoutant les graves révélations de Dénis Lessie sur la volonté délibérée d’un groupe de pasteurs pentecôtistes de faire usage du faux pour parvenir à leurs fins et l’isolement du pasteur Kiziamina, qui était SEUL contre TOUS à s’opposer à ladite falsification, je réalise la grande dangerosité de nombreux pasteurs des églises dites de réveil dans le processus non de démocratisation mais plutôt de torpillage systématique des efforts de conquête de libertés individuelles et collectives du peuple congolais. Ne cherchons pas trop loin les véritables fossoyeurs du Congo.

Post-Scriptum: Pour ceux qui ne m’ont pas bien compris, je leur recommanderais la lecture de ces deux articles: “ Ces pasteurs qui murmurent à l’oreille de Félix Tshisekedi” dans l’hebdomadaire Jeune Afrique et “Le pouvoir très temporel des pasteurs de Tshisekedi” dans Afrique Intelligent.

By Joel Konde

Joel Konde pour vous informé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *