C’est ce mardi 10 octobre 2023 passé que le monde entier célèbre la journée de la santé mentale. En République démocratique du Congo, les problèmes liés à la santé mentale touchent à peu près 20% de la population.

Le ministre de la Santé publique, hygiène et prévention l’a révélé, le lundi 09 octobre, au cours d’un briefing presse organisé dans la ville de Kinshasa.

Pour lui, ce pourcentage est élevé et nécessite des mesures appropriées pour endiguer ces problèmes.

“Les problèmes qui sont liés au manque d’équilibre mental touchent à peu près 20% de la population. C’est beaucoup. Vraiment, ce sont des questions pour lesquelles on essaie d’être fermes pour dire : c’est un vrai problème mais d’être relatifs aussi pour dire : attention ne confondons pas de quoi on parle”, a déclaré le docteur Samuel – Roger Kamba.

Par ailleurs, ce membre du gouvernement a tenu à éclairer les uns et les autres sur les problèmes de santé mentale qui ne sont pas forcément la folie.

“Nous parlons du bien être total de l’équilibre de la personne aussi bien physique que mental. Le stress, les angoisses, tous ces soucis sont des problèmes de santé mentale. Et ce n’est pas de la folie”, a expliqué le ministre de la Santé.

Il sied de noter que l’édition 2023 de la journée mondiale de la santé mentale est célébrée sous le thème : “la santé mentale est un droit humain universel”.

FK

By Joel Konde

Joel Konde pour vous informé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *