Véranda Mutsanga

Nous devons nous dépasser du normalisme avec les marches pacifiques puis lire les mémos sans issue.

Pour l’agresseur-occupant, le chien aboie et la caravane passe

À l’allure où vont les choses, les kinois surtout doivent quitter la distraction pensant que la guerre est à plus de 2.000km. l’ennemi était dans sur une colline dans un village mais aujourd’hui il est dans 3 territoires sur les 6 que compte la province du Nord-Kivu.

Pour vaincre l’ennemi agissant dans la diversité, nous devons remonter la pression et d’organiser un soulèvement à l’échelle nationale.

Les prédateurs sont à Kinshasa et les kinois doivent organiser des manifestations populaires permanentes et encercler les ambassades de la France, les USA, l’Allemagne et l’Angleterre qui financent l’agression de la RDC via le Rwanda.

Cette cabale internationale nécessite une mobilisation générale des congolais de partout mais on assiste à une paresse intellectuelle des dirigeants congolais.

La population congolaise doit prendre la relève et sauver la Patrie !

La réaction doit être surtout nationale et stopper le fonctionnement des ambassades des Pays qui financent les pays agresseurs à l’occurrence le Rwanda et l’Ouganda par lesquels les Pays concepteurs du plan de balkanisation de la RDC.

Certes, beaucoup de gens ignorent ce qui se passe à l’est mais il faut signaler que l’ennemi progresse et veut élargir son territoire à occuper pour imposer un cahier des charges du Rwanda pouvant mettre en mal les intérêts du Congo.

Mobilisons-nous chers congolais !

L’ennemi progresse à pas de géant. Méfiez-vous de propagande médiatique qui ne profite pas à la RDC sur la ligne des fronts.

Le Rwanda renforce chaque jour ses troupes et munitions au Nord-Kivu pour atteindre ses objectifs et les congolais semblent être dans la distraction.

Si on n’agit pas aujourd’hui, on risque de se réveiller et trouver les Rwandais coloniser la RDC.

Je vous épargne des détails mais l’heure est grave au Nord-Kivu. Nous devons agir maintenant et cela en toute urgence.

S/é Patrick Ricky Paluku défenseur des droits humains et coordonnateur provincial de la Véranda Mutsanga Nord-Kivu 09907096369

By Joel Konde

Joel Konde pour vous informé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *