• Kitshanga : sous l’emprise des terroristes depuis avant hier la nuit. Les rares résistants May May qui sont dans la zone n’en peuvent plus. La cité est vide de toute sa population. Il y a une visibilité des terroristes RDF/M23 qui commencent déjà à cibler certaines maisons, boutiques et magasins pris pour pillage.
  • L’entrée de la cité de Nyamitaba ( Mukarashi) est occupé aussi par ces agresseurs qui ont maintenant accès à la grande Colline de la ferme de Rujugiro (Mugichkwa). Ici, s’ils y installent des armes à longue portée, ils peuvent lancer des obus sur une distance de plus de 1500 Km allant même dans l’espace du territoire de Walikale Est d’un côté et la vallée du Parc National des Virunga sur le côté vers Sake. (Donc, la cité de Sake est déjà vulnérable.
    A en croire, plusieurs camions venus du Rwanda en renfort militaires et armement ont été visible une nuit avant que l’ennemi ne s’empare de la cité de Kitshanga. Déjà, ces rebelle ont accès à un armement complémentaire caché dans des fausses au sein des pâturages de Kitshanga, Burungu et Kilolirwe. Ils accèdent également à une main d’oeuvre complémentaire de Masisi ( Les Bergers, les militaires déployés dans la zone minière de Rubaya et les familles de leurs frères qui sont à Mushaki. ( Ces gens ont maintenant la possibilité de se joindre au RDF/M23).
    Côté Rutshuru vers Kibumba, des grandes réunions ont été tenues la nuit du 24 au 25 Janvier et permis les decision, celle de déloger la force EAC dans les zones supposées cédées ( Kibumba ) pour que les RDF/M23 soient sur la porte de Goma. Cette force a été féliciter par la haute hiérarchie du M23 pour avoir sécurisé leur couloir envie de foncer dans le Masisi.
    Goma est donc en danger d’asphyxie alimentaire et économique. Les gens vigilants doivent préparer les stocks dans leurs maisons.
    Bukavu reste l’option de sortie mais sans trop d’assurance car, cette ville s’approvisionne aussi par la ville de Goma.
    Donc, avec l’axe Rutshuru et l’axe Masisi coupés par le M23 à partir de Kibumba d’un côté et Sake de l’autre côté (Sous l’hypothèse d’une avancée vers là après leur installation sur la colline de la ferme de Rujugiro), Goma, Bukavu et Kisangani ( quelque peu), seront touchées par la pénurie alimentaire et la capacité de nuisance des RDF/M23 sera trop élevée..
    Actuellement avec les positions que les terroristes occupent, ils ont des facilités de plonger leurs nez dans les mines de Rubaya /Masisi et Sominki / Rutshuru.
    L’option pour le Gouvernement est de :
  1. Déployer dans la zone au moins 14.000 militaires et ouvrir les fronts sur l’axe Kibumba, l’axe Mabenga/Lubero-Rutshuru.
  2. Activer les avions de chasse sur la frontière Rwando-Congolaises entre Kibumba jusqu’à Bunagana et ce sans arrêts jusqu’à obtenir par force le contrôle des collines de Runyoni ( Volcans Sabinyo, la cité de Bunagana ainsi que Ishasga.
  3. Suspendre toutes les activités dans la zone Est ( Écoles, Université, Trafics, Niganda y compris les Hôtels car c’est ici que se cache les espions de l’ennemi.) et appeler tous le monde à accompagner les FARDC sur les lignes des fronts. Cette décision sera salutaire car la seule attention sera sur la guerre.
  4. Signer un protocole avec les ennemis du Rwanda et ouvrir un couloir dans la Zone Sud (Bukavu vers Changugu/Rwanda) pour qu’ils rentrent chez eux. Le Rwanda sera incapable de tenir deux fronts.
  5. Détacher le Commandement des opérations par une Coordination à partir de l’aéroport de Bangoka/Kisangani et un sous Commandement à l’aéroport de Kavumu/Bukavu pour le front RDC-Rwanda.
  6. Récupérer (par la Diplomatie, tous les Contrats que le Rwanda à signé avec certaines puissances pour piller notre pays et s’engager à les honorer pour couper le financement de ces pays à l’agresseur qu’est le Rwanda/RDF-M23.
  7. Couper les réseaux Sociaux et remettre le circuit d’information aux seules chaînes de radios télévision autorisée à fonctionner et activer leur moyens de contrôle pour limiter les intox et partage des secrets de guerre.
  8. Maintenir l’Etat de Siège sous un format spécial qui est celui de rouvrir le Parlement Provincial et le Gouvernement Provincial sous la Commande du Gouverneur Militaire.
  9. Créer un fond de guerre de 50 milliards des dollars financé et géré par les enfants de l’Est (Nord-Kivu, Sud-Kivu, Maniema, Ituri, Nord-Katanga).

Fait à Uvira, le 27 Janvier 2023

Safari Gasimba Innocent

Penseur de la ville de Goma et Acteur Politique.

By Joel Konde

Joel Konde pour vous informé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *