Le mirage Sokhoi FARDC légèrement touché par le missile tiré depuis Rubavu au Rwanda. Une façon pour Kagamè de pleurer les milliers de ses militaires tués comme des mouches pendant la guerre de ce mardi dans le Rutshuru ?

L’appareil est réparable et va survoler après réparation après des petites retouches.

Seulement l’aile touchée par les éclats comme vu dans ces images. La RDC compte plusieurs Sokhoi à ce jour. Coup d’épée dans l’eau pour Paul Kagamè furieux de ses militaires tués pendant les combats de ce mardi ayant permis aux FARDC de repousser les terroristes du m23-Rwanda et reconquérir Kishishe et Bambo dans la chefferie Bwito en territoire de Rutshuru.

L’avion de chasse congolais faisant partie de deux Sokhoi qui étaient en mission de reconnaissance lorsque le Rwanda a tiré des missiles sur l’appareil à son atterrissage à l’aéroport international de Goma.

Une guerre officielle que Kagamè veut imposer à la RDC mais la RDC doit se charger d’abord des militaires Rwandais envoyés pour combattre la RDC sous la casquette du m23.

L’élan des FARDC reste à soutenir par tous et nous mobiliser jusqu’à tuer le dernier militaire Rwandais se trouvant sur territoire congolais à Masisi et Nyiragongo.

Espérons que le gouvernement congolais ne va plus nous décevoir et ordonner aux FARDC de stopper les combats.

On ne doit pas donner à l’ennemi une nouvelle chance de se réorganiser de nouveau et faire des surprises malencontreuses à nos vaillants militaires FARDC qui ne faisaient jouer qu’à la défensive.

Qu’on en finisse une fois pour toutes car le moment est arrivé.

Après les terroristes du m23-Rwanda, on pourra maintenant se concentrer sur Paul Kagamè.

Dossier à suivre

S/é Patrick Ricky Paluku défenseur des droits humains et coordonnateur provincial de la Véranda Mutsanga Nord-Kivu 0997096369

By Joel Konde

Joel Konde pour vous informé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *