🚨TRÈS LARGE DIFFUSION

PROVINCE DU NORD-KIVU :

  • Territoire de Béni
  • Territoire de Lubero
  • Territoire de Masisi
  • Territoire de Nyirangongo
  • Territoire de Rutshuru
  • Territoire de Walikale

Manifestations anti militaires Kényans/EAC/Monusco et la léthargie du gouvernement congolais face au M23-Rwanda, débutent mercredi prochain.

La véranda Mutsanga Nord-Kivu invite ainsi toute la population du Nord-Kivu et partout à l’Est de RDC à prendre part aux manifestations populaires « NON STOP » qui débutent mercredi 18 Janvier 2023 à Goma et partout au Nord-Kivu pour dire « NON » au complot à tous les niveaux contre la RDC qui se voit être envahie par le Rwanda sans que les Nations-Unies et le gouvernement congolais ne prennent des messures adéquates pour chasser l’ennemi qui règne en maître absolu dans le territoire de Rutshuru et une partie de Nyiragongo se comportant en conquérant non gené. Les militaires Rwandais et Kényans s’y sont installés en frères d’une même lignée sociologique pour conquérir et régner ensemble comme le prévoit le plan de la Balkanisation qui doit imposer le règne des nilotiques sur le sol congolais. Règne qui sera caractérisé par les massacres des congolais afin d’instaurer la terreur pour régner par force et installer des Rwandais fondés par Kagamè pour se présenter comme des réfugiés congolais vivant aux Rwanda pourtant aucun réfugié congolais se trouve au Rwanda.

Tous les congolais doivent se lever pour dire « NON » à ce plan génocidaire qu’exécute Paul Kagamè sur le territoire congolais avec la complicité du président Félix Tshisekedi son allié qui garde silence face aux massacres des congolais à l’Est du Pays pourtant il est le commandant suprême des FARDC et garant de la Nation mais (Fatshi) refuse jusqu’à ce jour de donner l’ordre aux FARDC de lancer des opérations offensives afin de traquer l’ennemi et que les congolais déplacés vivant dans les sites de Kanyaruchinya, à Goma et Kanyabayonga puissent regagner leurs zones respectives abandonnées par le régime de Kinshasa entre les mains du M23-Rwanda. Zones dans lesquelles les congolais se font massacrer et torturer jour et nuit en présence des militaires Kényans et la Monusco qui coopèrent désormais avec l’ennemi dans ces zones confiées au Rwanda avec la création d’une zone tempon à Kibumba et Rumangabo où les FARDC sont interdites d’y accéder comme si c’est devenu au Rwanda.

Je suis congolais, je participe aux manifestations populaires organisées partout où il y a des congolais conscients et qui s’engagent à dire aussi « NON » au plan de balkanisation de la RDC.

Pour Goma, c’est mercredi le 18/01/2023 et le point de départ c’est au rond-point Station Mutinga à 9h00 puis suivont des journées villes mortes et autres actions pour dire à l’ONU et à Félix Tshisekedi que les congolais en ont marre de la légèreté avec laquelle la question des vies des congolais massacrés à l’Est du Pays, est traitée.

Finie la complaisance monsieur le Président Félix Tshisekedi !

À cause de la crise énergétique en Afrique du Sud le président Cyril Ramaphosa a « ANNULÉ » sa visite de travail au Forum économique mondial de Davos, en Suisse mais en RDC son homologue Félix Tshisekedi a pris son avion pour aller au même Forum malgré l’attentat de Kasindi… Insensible !

Où vous servez le Congo,ou vous démissionnez pour que les congolais trouvent une autre alternative au problème de l’insécurité qui n’a pas encore dit son dernier mot à l’Est de la RDC.

Ce dimanche encore c’est maintenant les communautés CEPAC et CEBCA de Kasindi/Beni frappées où l’ennemi a fait un attentat qui a fait provisoirement plus de 10morts et 39 blessés.

Monsieur le Président Félix Tshisekedi, tu nous as promis une paix durable en quelques mois une fois au pouvoir et maintenant tu es à la fin de ton premier mandat sans résultat probant sur les plans sécuritaire, économique, infrastructure, social etc…

Notre patience arrive au bout monsieur le Président Félix Tshisekedi !

Hakuna Congo bila ITURI-Beni-Rutshuru -Nyiragongo.

Rendez-vous dans les rues de partout au Pays :

  • Province du Bas-Uele,
  • Province de l’Équateur,
  • Province du Haut-Katanga,
  • Province du Haut-Lomami,
  • Province du Haut-Uele,
  • Province d’Ituri,
  • Province du Kasaï,
  • Province du Kasaï Central,
  • Province du Kasaï-Oriental,
  • Province du Kongo Central,
  • Province du Kwango,
  • Province de Kwilu,
  • Province de Lomami,
  • Province de Lualaba,
  • Province de Mai-Ndombe,
  • Province de Maniema,
  • Province de la Mongala,
  • Province du Nord-Kivu,
  • Province du Nord-Ubangi,
  • Province dé Sankuru,
  • Province du Sud-Kivu,
  • Province du Sud-Ubangi,
  • Province de Tanganyka,
  • Province de la Tshopo,
  • Province de la Tshuapa,
  • Province de Kinshasa

Pour faire passer l’indignation de l’Est du Pays face à ce complot.

Seule la résistance populaire peut encore sauver la situation à ce stade.

Attendre encore, c’est dire : Les congolais sont complices de leur malheur et acceptent de vivre comme des esclaves dans leur propre Pays.

ITURI,
Béni,
Butembo,
Lubero,
Masisi,
Nyiragongo,
Goma,
Bukavu,
Uvira-Fizi,

Levons-nous et battons-nous car c’est l’unique solution !

Kinshasa semble être distrait par les recettes récoltées à travers les provinces. Raison qui fait qu’on ne sent pas Kinshasa être chaud face au calvaire que traverse l’est de la RDC.

S/é Patrick Ricky Paluku
défenseur des droits humains et coordonnateur provincial de la Véranda Mutsanga Nord-Kivu
olivierayumbi@gmail.com.

By Joel Konde

Joel Konde pour vous informé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *