Le député National Mathieu Kambale Mathe a déposé une proposition de loi à l’assemblée nationale, ce lundi 30 Mai 2022, portant autorisation de la peine de mort contre les réservistes des infractions d’atteinte à la vie humaine de manière générale, précisément des informations de génocide, de crimes contre l’humanité et de guerre.

S’adressant à la presse après le dépôt de sa proposition de loi au bureau de l’Assemblée nationale, l’auteur de ce texte a affirmé que son initiative qui compte 6 articles s’inscrit dans le cadre de l’article 16 de la constitution qui consacre la sacralité de la vie humaine il pense qu’il est temps que l’on décourage les individus qui jouent avec la vie des autres en RDC.

<< Je viens de déposer aujourd’hui la proposition de loi portant autorisation d’exécution de la peine de mort contre les récidivistes des informations qui portent atteintes à la vie humaine et les personnes reconnues coupables par les jugements définitifs pour des cimes de génocide, crime contre l’humanité et crimes de guerre de l’article 16 de la constitution stipule que la vie humaine est sacrée. On ne doit pas tolérer que les gens continuent de joué avec la vie de l’homme RDC’ a-t-il déclaré.

Il affirme que sa proposition de loi va permettre à ce que les ” égorgeurs”du peuple ne puissent plus vivre avec l’argent des contribuables congolais dans les prisons. Il pense également que cette loi va instaurer la terreurs auprès de rebelles récividistes.

By Joel Konde

Joel Konde pour vous informé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *