Le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat a appris avec consternation les attaques des rebelles du Mouvement du M23 survenues contre l’armée congolaise et la MONUSCO, à Rutshuru dans la province du Nord-Kivu causant d’importants déplacements de populations et une urgence humanitaire.

Dans un communiqué, Moussa Faki se joint aux autorités congolaises et à la Représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies et chef de la MONUSCO, pour condamner fermement ces attaques et présente ses sincères condoléances aux familles des victimes.

Il encourage les autorités congolaises en collaboration avec les forces de la MONUSCO à renforcer la protection des sites de regroupements des déplacés et assurer la protection des civils dans l’est de la RDC.

Par la même occasion, Moussa Faki a appelé les rebelles du M23 à déposer définitivement leurs armes, à cesser toute hostilité et de s’inscrire dans l’esprit du processus de Nairobi pour une résolution des crises dans l’Est de la RDC.

Afriquactu

By Joel Konde

Joel Konde pour vous informé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *