Le Conseil des ministres dirigé vendredi par le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, a adopté le projet de loi de programmation militaire, présenté par la vice-ministre de la Défense et des anciens combattants, représentant le ministre en mission.

Séraphine Kilubu a expliqué que l’approbation de ce projet de loi constitue un acte d’engagement de toute la nation afin de permettre à l’armée de développer ses capacités opérationnelles. ” Doter le pays de cette loi est un atout pour faire face à l’insécurité et aux menaces émergentes multiformes “, a-t-elle souligné

L’architecture de ce projet de loi repose sur six programmes, à savoir : la rationalisation de la gestion des ressources humaines ; la formation et l’entrainement des militaires; l’équipement militaire ; les infrastructures militaires ; les opérations militaires ; la production militaire.

Le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya a précisé que l’entrée en vigueur d’une loi de Programmation marquera, sans nul doute, un tournant dans la prise en charge des besoins de l’armée afin de lui permettre de répondre adéquatement aux enjeux du moment et ainsi d’atteindre les objectifs fixés par le Plan de la réforme de l’armée amorcé depuis 2009.

Afriquactu

By Joel Konde

Joel Konde pour vous informé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *