Le président du parti Ensemble pour la République, Moïse Katumbi regrette la disparition de l’ancien ministre de la Défense, Aimé Ngoy Mukena, intervenue au moment où, dit-il, la réconciliation katangaise prend vie.

Katumbi reconnait que l’illustre disparu a oeuvré en faveur de l’unité du Katanga. Professeur de Philosophie à l’Université de Lubumbashi (UNILU), Mukena fut gouverneur de l’ancienne province du Katanga de 2001 à 2004.

” Alors que la reconciliation katangaise prend vie, le Katanga vient de perdre l’un de ses dignes fils. Le professeur Aimé Ngoy Mukena s’en est allé. Ancien gouverneur du Katanga, il a œuvré en faveur de l’unité de la province. Mes plus sincères condoléances à sa famille “, a indiqué Katumbi.

Jean-Claude Masangu Munongo, ancien gouverneur de la Banque centrale du Congo (Congo) est aussi peiné par ce décès.

” Cher Aimé, merci d’avoir partagé un long parcours avec moi.On ne se verra plus alors que nous avions encore des projets ensemble. Repose en paix! “, a-t-il dit.

Aimé Ngoy Mukena est décédé, le 22 mai 2022 à Lubumbashi. Membre du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), il a été ministre de la Défense nationale dans le gouvernement Ilunkamba du 6 septembre 2019 au 28 avril 2021. Il fut ministre des Hydrocarbures dans les gouvernement Tshibala, Badibanga et Matata II.

Afriquactu

By Joel Konde

Joel Konde pour vous informé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *