Bientôt, le partenariat sera scellé entre la direction de l’Alerte précoce de la Commission de la CEDEAO et la direction du pôle pour l’axe stratégique sud de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN).

Les deux structures ont échangé mardi. L’objectif visé, à travers ces consultations, est d’étudier les axes de collaboration potentiels et les domaines d’intérêt mutuel. ces consultations portent notamment sur le changement climatique, la lutte contre le terrorisme, la piraterie dans le golfe de Guinée et le renforcement des capacités.

Abdou Lat Gueye, directeur de l’Alerte précoce à la Commission de la CEDEAO, a souligné l’importance de cette collaboration qui intervient à un moment où les acteurs du système d’alerte précoce de la CEDEAO se préparent à finaliser et à mettre en œuvre le plan stratégique du prochain quinquennat (2022 – 2026).

Il a ajouté que le renforcement de la collaboration avec des partenaires clés constitue un objectif essentiel pour la direction. Outre la direction de l’Alerte précoce, la délégation de l’OTAN a également rencontré le diirecteur du maintien de la paix et de la sécurité régionale représenté par Isaac Amstrong. Dans son intervention, celui-ci a détaillé les initiatives de la Commission de la CEDEAO ayant trait à la lutte contre le terrorisme et contre l’insécurité maritime.

La délégation de l’OTAN était conduite par le Général Davide Re, directeur du pôle pour l’axe stratégique Sud de l’OTAN. Était également présent à la séance de travail un représentant de l’agence nationale de recherche et de développement spatial (NASRDA) du Nigeria, Dr Mathew Adepoju.

Une visite de courtoisie a été rendue au général Francis BEHANZIN, Commissaire aux Affaires politiques, à la Paix et la Sécurité de la CEDEAO.

Afriquactu

By Joel Konde

Joel Konde pour vous informé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *