Candidat déclaré à la présidentielle de 2023, Firmin Yangambi ne ménage pas l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS-Tshisekedi). Le leader de Dynamique changer ce Congo (DCC) juge ” catastrophique ” la gestion de ce parti qui a pourtant milité pendant 37 ans pour l’instauration de la démocratie et l’amélioration du social des Congolais.

” Au finish, UDPS n’avait rien à offrir. Pas de vision. Pas de compétence. Juste des agitateurs hystériques “, a-t-il dit.

Yangambi se veut un candidat-président qui va redresser la RDC. Son projet de société prévoit de réhabiliter l’autorité de l’Etat pour garantir la sécurité des personnes et des biens et l’ordre public; promouvoir la saine administration de la justice en vue de la protection des droits humains et de la garantie de l’Etat de droit; instituer la bonne gouvernance pour promouvoir un développement économique juste et intégré.

L’ancien prisonnier politique sous le régime Kabila rassure qu’il va poser les bases d’une société forte et prospère d’égalité, d’équité et de justice sociale.

” En termes concrets, il faut protéger les vies contre les massacres, fournir à chaque famille les moyens de nourrir ses enfants et de les éduquer, donner du travail aux parents et aux jeunes, rendre justice équitable et redistribuer de manière juste les richesses du pays “, a-t-il expliqué.

Afriquactu

By Joel Konde

Joel Konde pour vous informé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *