La Cour supérieure du Québec a tranché : « Le tribunal ne voit pas dans la publication de Monsieur Mbeko du 6 septembre 2020 ni dans les suivantes ou même les précédentes que ce dernier ait commis une faute entraînant sa responsabilité à l’endroit de Monsieur Nsapu. »

La justice canadienne a condamné Paul Nsapu à payer à Patrick Mbeko des dommages-intérêts punitifs de 5000 dollars.

Tous les détails dans un prochain post.
Merci à vous tous pour votre soutien.

By Joel Konde

Joel Konde pour vous informé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *