L’ancien bâtonnier, Jean-Claude Muyambo a réagi après l’interview de Moïse Katumbi au cours de laquelle il avait dénoncé l’instrumentalisation de la justice, plaidant en même temps pour la révolution pardon en faveur notamment de Kalev Mutond ( ancien patron de l’ANR), John Numbi ( ancien inspecteur général de la police) et Kikaya Bin Karubi, ancien conseiller diplomatique de l’ex-chef de l’État, Joseph Kabila.

L’un des plaignants contre l’ancien administrateur général de l’Agence nationale des renseignements (ANR), Muyambo exige que justice soit faite.

” Monsieur Ali avait tiré sur le Saint Père, ce dernier l’a pardonné mais la justice a fait son travail. Mutond doit répondre de ses actes avec beaucoup d’amour “, a-t-il dit.

Il souligne que peu importe le temps que cela prendra, Kalev Mutond sera jugé pour lui avoir arrêté arbitrairement et infligé un traitement inhumain.

Dans un communiqué, la députée nationale, Isabelle Kayombo, fille de Kalev Mutond a fait observé que tous les plaignants sont devenus i incapables d’aller soutenir et prouver leurs allégations, dans un procès public et contradictoire, devant les tribunaux, et ont choisi comme stratégies, de sécher les audiences.

Elle a également dénoncé les perquisitions opérées dans leurs résidences familiales en date du mardi 10 août, par des ” militaires FARDC de la 14 ème région militaire commandés pour la circonstance par le général Hugo Ilondo, commandant de la 14eme région militaire, assisté par une dizaine d’agents de l’ANR, et ce, sans aucun mandat de justice “.

Afriqu’actu

By Joel Konde

Joel Konde pour vous informé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *