Si tous les députés nationaux des autres provinces veulent compatir avec la population de l’est, c’est le moment de se joindre à la décision de leurs collègues. Le contraire, c’est encourager les crimes économiques, sociales, physiques et violations graves de droits de l’homme dont sont victimes les filles et fils du Kivu pendant cette période de l’État de siège. Si les élus ne prennent pas leurs responsabilités en main, nous nous réservons le droit d’appeler toute la population à se soulever jusqu’à la levée de l’État de siège qui fait preuve de son échec qui ne plus à démontrer.

Nous voulons voir les militaires se concentrer au front contre l’ennemi. Ne pas nous écouter, c’est être complices de notre malheur qui n’a que trop duré sous l’œil impuissant des autorités de Kinshasa qui semblent avoir leurs intérêts ailleurs que ramener vite la paix au Kivu.

Soyons sérieux ! Le temps de distraction est révolu. On a été tellement patients envers vous mais on est fatigué et 2023 approche sans le moindre espoir sur tous les plans au Pays malgré le chapelet des bonnes intentions récité en terme des promesses. A bon entendeur,……!

By Joel Konde

Joel Konde pour vous informé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *