Augustin Kabuya :”Les problèmes que nous traversons n’ont pas permis de faire ce que l’UDPS avait comme projet. Même la Constitution de notre pays a des directives. Pour mettre sur pied un gouvernement il y a des procédures à suivre. On s’est retrouvé dans un contexte que personne ne pouvait s’imaginer.”

Et d’ajouter :
“D’un côté, l’UDPS avait la magistrature suprême, et de l’autre côté, il y avait une autre personne qui avait sa majorité. Mais pour travailler qu’est-ce qu’on devait faire ? Nous étions obligés de nous incliner devant cette réalité de la Constitution”

By Joel Konde

Joel Konde pour vous informé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *