Selon ses proches, Jacky Ndala serait victime d’un traitement inhumain dans sa cellule à la prison de Makala. Plusieurs éléments de services de sécurité auraient saccagé sa cellule et emporté ses biens de besoins primaires.

Le monsieur a bénéficié de la grâce présidentielle jusque-là non exécuté. La question se pose qui bloque la sortie de Jack Ndala ? L’opinion Congolaise sait bien que son péché est d’avoir soutenu et défendu son président Moïse Katumbi.

Avec la générosité d’Ensemble et le conseiller Salomon Idy Kalonda, nous pensons que son combat ne sera pas oublié et que sa famille ne mourra pas de faim.

L’UDPS qui a promis un état de droit se tourne vers la dictature heureusement que 2023 approche où Moïse Katumbi doit bien réfléchir avant de faire l’aventure de 2020 de soutenir Félix Tshisekedi .

By Joel Konde

Joel Konde pour vous informé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *