Sécurité : Selon une source sécuritaire, le ministre Didier Budimbu avait été auditionné et relâché grâce à l’intervention de ses mentors, mais avec l’interdiction de quitter le territoire national (le Pays). Budimbu, ministre des hydrocarbures, est éclaboussé dans une affaire de détournement de 243 millions de dollars, d’un système de corruption mis en place pour soutirer des millions des sociétés pétrolières.

Mais, lui et ses équipes travaillaient également sur le dossier en rapport avec le projet de lancement d’appels d’offres sur les blocs pétroliers ouverts à l’exploration dans les différents bassins sédimentaires de la RDC, dossier approuvé à la 48e réunion du conseil des ministres. C’est là où la pègre bruxelloise au pouvoir s’est mis au travail dans ce qu’elle sait faire, la magouille, cette pègre vend tout à sa disposition au pays, 80% de la forêt congolaise est déjà vendue, que dire des mines et tout le pétrole congolais dont les congolais ne profitent pas ?

Tout est vendu sous Tshilombo. Notons aussi que la RDC s’est endettée plus que tous les régimes passés, les milliards octroyés par la banque mondiale et le FMI ne figurent sur aucun compte bancaire dans la banque centrale, et personne ne pose la question sur la destination de tous ces milliards !

Ah mon pays, avec qui avait-il partagé ce butin d’un régime des bras-cassés ?

Question : Va-t-il continuer à être au gouvernement de la République ? Dans un pays normal, même dans un pays des morts, avez-vous déjà vu un ministre qui a un casier judiciaire ? Ceci dit tout sur la voie empruntée par le régime de mon frère, rien n’est tabou, pas de pudeur et sans gêne ! La mauvaise réputation on s’en moque !

Aimer son pays ne signifie pas ne rien dire quand il va mal.

FK

By Joel Konde

Joel Konde pour vous informé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *