Le président actuel de l’Union africaine n’a pas été invité parce que depuis son avènement au pouvoir, son pays la RDC a sérieusement reculé sur les questions de démocratie, de la bonne gouvernance et des droits de l’homme. Pour le G7, Félix tshisekedi est un dictateur, la RDC sous sa présidence est devenue un état autoritaire sur qui il faudra désormais faire la pression.voila pourquoi pourquoi le G7 a pris des engagements pour l’Afrique devant le président sud – africain , Cyril ramaphoza,en le considérant jusqu’à présent comme président de l’Union africaine de circonstances.c’est un signal très fort lancé à Félix tshisekedi par les dirigeants de ces puissantes nations de la planète terre.

Désormais, le sommet de G7 a aligné la position des grandes démocraties dans le monde et a levé l’option de faire pression sur les régimes autoritaires dont la RDC en tête.

Désormais Félix tshisekedi est isolé sur le plan diplomatique par des grandes puissances. Il n’a pas encore compris que le monde moderne actuel c’est la démocratie, la bonne gouvernance et le respect des droits de l’homme. En RDC, il est entrain d’instaurer la dictature. Depuis deux ans et demi à la tête du pays il fait des gaffes terribles. La répression dans le sang des manifestations très pacifiques et arrestations arbitraires des politiciens, des dirigeants et membres des mouvements citoyens, des journalistes, des artistes musiciens. En 2020 et 2021, les massacres de plus de mille katangais sur le sol katangais, les viols et détentions arbitraires des femmes Katangaises dans plusieurs prisons et cachots, les tortures corporelles terribles sur les femmes Katangaises humiliées, dénudées et exposées devant les projecteurs des caméras, des jeunes hommes katangais dénudées, humiliées, torturés, massacrés lâchement et exposées devant les proj

By Joel Konde

Joel Konde pour vous informé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *