Le grand leader katangais John numbi banza ntambo est bel et bien le propriétaire de la maison numéro 5 de l’avenue des orangers dans la commune de la Gombe !!!Les documents à notre possession attestent bien que le général John numbi banza ntambo avait acheté cette maison auprès de kibwe Sakina.

L’acte de déguerpissement inacceptable et forcé de sa résidence par le général tango fort et ses hommes sur instruction de Félix tshisekedi est une barbarie pire et simple. Cette chasse aux leaders katangais ne favorisera Jamais la paix, l’Entente et le vivre ensemble felix tshisekedi,ses frères de tribu et les katangais. M’zee Laurent Désiré Kabila kabange katangais président de la République, ne s’est jamais permis la chasse aux kasaiens et ses leaders, la chasse aux leaders des autres communautés ethnico-tribal dans ce pays. Joseph Kabila kabange katangais président de la République, Jamais ne s’est permis la chasse aux kasaiens et ses leaders, ni n’importe quel peuple Tribal.

Jamais, ces deux grands katangais à la tête du pays ne se sont permis d’exproprier les biens des leaders politiques, militaires, policiers kasaiens, frères de tribu de Félix tshisekedi. Curieusement, ce dernier au pouvoir de la manière dont tout le monde connaît , l’ennemi premier à pourchasser devient les véritables braves leaders politiques, militaires et policiers katangais.

L’acharnement gratuit contre le grand et brave général katangais John numbi banza ntambo exacerbe toutes les bonnes consciences aujourd’hui. Les menaces,les intimidations, la chasse aux leaders katangais dépassent les bornes et risque de créer des sérieux problème dans l’espace grand katanga. L’histoire risque de se répéter.

Mobutu au pouvoir, quelques années après, il se choisit comme ennemis à écraser les katangais. Ces derniers se replient sur eux même, développent des mécanismes de résistance en créant une rébellion à part

By Joel Konde

Joel Konde pour vous informé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *